•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enquête de l'OTAN sur la mort d'une cinquantaine de civils afghans

Des soldats américains patrouillent dans la province de Kunar, le 14 décembre 2009.

Des soldats américains patrouillent dans la province de Kunar, le 14 décembre 2009.

Photo : AFP / Tauseef Mustafa

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

les forces de la coalition auraient tué une cinquantaine de civils ces quatre derniers jours dans des raids aériens et terrestres dans la province de Kunar dans l'est du pays, selon le gouverneur et le chef de sa police.

Par voie de communiqué, le président Hamid Karzaï a condamné fermement les pertes civiles et a annoncé l'envoi d'une mission gouvernementale pour faire un constat des dégâts.

Suite à ces révélations, la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) a admis être en train de mener des opérations dans cette province. L'ISAF va envoyer une équipe d'enquêteurs pour faire la lumière sur ces allégations.

« Les systèmes vidéo des appareils montrent que 36 insurgés, qui étaient armés, ont été tués. L'opération s'est déroulée dans une vallée reculée de la province de Kunar, sur un terrain très accidenté », de nuit, a précisé l'OTAN dans un communiqué.

La mission internationale de maintien de la paix est régulièrement accusée par les Afghans de tuer des civils, ce qui augmente le ressentiment de la population à son égard.

D'après un rapport de l'ONU publié en fin d'année dernière, les pertes civiles ont augmenté de 20 % dans le pays durant les dix premiers mois de 2010 par rapport à l'année précédente.

Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !