•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le procès de Werner Kyling se poursuit

Werner Kyling

Werner Kyling

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le procès de huit présumés membres du cartel de Bedford, un vaste réseau de production et de trafic de stupéfiants, se poursuit au palais de justice de Sherbrooke.

Les accusés, parmi lesquels figurent la présumée tête dirigeante du réseau, Werner Kyling, et ses deux enfants, font face à une kyrielle d'accusations de gangstérisme, de complot, ainsi que de production et de trafic de stupéfiants.

Jeudi matin, une partie substantielle de la preuve de la Couronne a été déposée. On a pu voir entre autres deux vidéos qui ont été tournées lors de la perquisition qui a été menée en juin 2005. On peut voir les policiers qui fouillent les alentours de la résidence de Kyling et la résidence elle-même.

On les voit découvrir d'importantes sommes en argent liquide qui sont dissimulées dans des pots de peinture enfouis dans la terre. On avait alors découvert 236 400 $ enfouis ainsi.

Deux immenses barils dissimulés sous des copeaux de bois ont aussi été découverts à ce moment-là, dans lesquels se trouvait une vingtaine de kilos de marijuana.

Les policiers se sont d'ailleurs présentés au palais de justice jeudi avec 10 gros sacs de marijuana qui avait été trouvés chez Kyling en juin 2005.

Amorcé en novembre dernier, le procès se déroule devant jury en anglais et en français. Il devrait se poursuivre encore plusieurs semaines. La Couronne devrait terminer de déposer sa preuve cette semaine. Ensuite ce sera le contre-interrogatoires des avocats de la défense, les plaidoiries et l'adresse du juge aux membres du jury.

Rappelons que le cartel de Bedford a été démantelé en 2005 dans le cadre du projet Cure. Une trentaine de personnes avaient été appréhendées lors de cette opération, à laquelle participaient quelque 300 policiers québécois, canadiens et américains.

Les forces policières avaient alors saisi 7500 plants de marijuana et des biens totalisant plus de 5 millions de dollars obtenus grâce à la criminalité.

Sept des neuf premiers accusés dans cette affaire ont été acquittés en août 2008.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !