•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le policier de Seattle démissionne

John Williams, abattu en août 2010 par un policier de Seattle

John Williams, abattu en août 2010 par un policier de Seattle

Photo : archives

Radio-Canada

Le policier de Seattle qui a abattu un sculpteur sur bois originaire de la Colombie-Britannique a démissionné de son poste, selon un quotidien de la ville.

L'incident est survenu le 30 août 2010, au centre-ville de Seattle. Une vidéo tournée par la caméra de l'auto-patrouille du policier a capté la confrontation.

L'agent Ian Birk a tiré sur John T. Williams à cinq reprises, quelques secondes à peine après lui avoir ordonné de déposer le couteau qu'il transportait, avec un morceau de bois. L'autochtone de 50 ans est décédé sur le coup.

Le procureur de l'État de Washington, Dan Satterberg, a annoncé mercredi que le geste du policier ne justifiait pas des accusations criminelles. Il a expliqué que l'agent Birk a commis d'importantes erreurs de procédure, mais qu'il n'a pas agi dans une intention criminelle.

La police de Seattle a indiqué qu'une enquête interne se poursuit, malgré le départ du policier.

Vives réactions

La soeur de la victime, Linda Williams, s'est dite stupéfaite de la décision de la cour. Elle ne sait pas quoi penser, dit-elle, du fait que le policier responsable de la mort de son frère s'en tire sans accusation.

Plusieurs groupes ont tenu des rassemblements, à la suite de l'incident, pour protester contre ce qu'ils qualifient d'acte de racisme de la part de la police.

Colombie-Britannique et Yukon

National