•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec doit mieux contrôler ses dépenses, dit le vérificateur général

Le vérificateur général du Québec, Renaud Lachance

Le vérificateur général Renaud Lachance (archives)

Photo : La Presse canadienne / Clément Allard

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le vérificateur général du Québec, Renaud Lachance, a remis jeudi un rapport sur les finances de la province dans lequel il avance que le gouvernement peine à contrôler ses dépenses.

La province voulait limiter la hausse de ses dépenses de programmes à 2,7 % en 2010. Or, elles ont augmenté de 5,1 %, fait-il valoir dans son rapport 2010-2011, long de 252 pages.

Québec doit faire preuve de plus de discipline pour équilibrer ses finances, juge M. Lachance, qui souligne en outre que les dépenses d'organismes publics et de fonds spéciaux ont grimpé en 2010 de 18 %.

Une définition changeante

Il ajoute que la définition des dépenses de programmes a changé. « La croissance des dépenses de programmes ne sera plus comparable avec celles des années précédentes », note le document du vérificateur général.

Québec a créé deux fonds spéciaux l'an dernier, le Fonds des infrastructures routières et de transport en commun (FORT) et le Fonds de financement des établissements de santé et de services sociaux (FINESS), dont les dépenses ne sont plus comptabilisées comme des dépenses de programme, explique-t-il.

La création de l'Agence de revenu du Québec, en avril, aura elle aussi des effets semblables sur l'analyse de la croissance des dépenses.

M. Lachance estime qu'il faudra trouver 5 milliards de dollars de plus d'ici 2013-2014 si le gouvernement souhaite atteindre son objectif d'éliminer son déficit.

Québec a l'habitude d'engager des projets sans que les montants soient comptabilisés dans sa dette, mentionne le vérificateur. Au 31 mars 2010, les obligations contractées par Québec atteignaient 34,7 milliards de dollars, soit une hausse de 8,8 % par rapport à l'année précédente.

Des déficits pour un établissement de santé sur trois

Le document indique que 10 ans après l'adoption de la loi qui prévoit que les établissements publics de santé doivent équilibrer leurs dépenses et leurs revenus, le tiers des établissements n'y sont toujours pas arrivés.

En 2009-2010, 65 établissements de santé ont été déficitaires de 150 millions de dollars. Par ailleurs, le réseau de la santé ne parvient pas depuis plusieurs années à atteindre ses cibles budgétaires.

Tout est comptabilisé, assure le gouvernement Charest

Le ministre des Finances, Raymond Bachand, a rétorqué qu'aucune dépense publique n'échappe au suivi et au contrôle de son gouvernement.

Selon M. Bachand, le rapport du vérificateur général indique un surplus de 717 millions de dollars pour les organismes autres que budgétaires et les fonds spéciaux. « Les résultats de tous ces organismes sont entièrement pris en compte dans le cadre financier du gouvernement », peut-on lire dans le communiqué de son ministère.

Le ministre des Finances ajoute que depuis des années, « le Québec contrôle mieux la croissance de ses dépenses de programmes » qu'en moyenne au Canada.

L'opposition

Le rapport du vérificateur inquiète cependant les partis d'opposition. Le porte-parole péquiste en matière de finances, Nicolas Marceau, estime que le document confirme que le gouvernement « a perdu le contrôle de ses dépenses et risque de ne pas atteindre l'équilibre budgétaire selon l'échéancier prévu ». Il fait également valoir que le changement apporté à a définition des dépenses de programmes compliquera les comparaisons.

De son côté, l'ADQ exige que le gouvernement regroupe toutes ses dépenses dans son budget et qu'il abolisse la notion de dépenses de programme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !