•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De l'agent orange épandu dans la forêt boréale

Forêt boréale
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un puissant défoliant cancérigène utilisé pendant la guerre du Vietnam pour clairsemer la végétation à des fins militaires a également été épandu dans la forêt boréale, en Ontario.

Des documents obtenus par le Toronto Star révèlent que des travailleurs forestiers, souvent des étudiants, ont été exposés au produit chimique dans les années 60.

Le gouvernement de l'Ontario aurait commencé ses expérimentations avec l'acide 2,4,5-trichlorophénoxyacétique 2,4,5-T en 1957 à Hearst. Moins de 10 ans plus tard, le Department of Lands and Forests, qui deviendra le ministère des Richesses naturelles, autorise l'utilisation d'un produit plus puissant encore : l'agent orange, qui est un mélange d'acide 2,4,5-trichlorophénoxyacétique 2,4,5-T et d'acide 2,4-dichlorophénoxyacétique.

Un « agent » économique

L'agent orange est un puissant défoliant qui a été utilisé pour éradiquer certaines espèces d'arbres, dont l'érable, le bouleau, le peuplier et des arbustes. Les entreprises forestières souhaitaient se débarrasser de ces espèces pour favoriser la croissance des épinettes, jugées économiquement plus rentables.

Les travailleurs forestiers exposés seraient notamment des jeunes, qui passaient des semaines à tenir des ballons marqueurs remplis d'hélium pendant que des avions à basse altitude épandaient l'agent orange.

L'Ontario a annoncé qu'il lançait une enquête et dit avoir prévenu la médecin hygiéniste en chef de la province.

Le député provincial néo-démocrate de Timmins-Baie James, Gilles Bisson, réclame que le gouvernement fasse preuve de transparence et dévoile où l'agent orange a été utilisé et de s'assurer de prévenir les Ontariens qui ont pu être exposés.

La seule autre utilisation de l'agent orange répertoriée au Canada est l'épandage à la Base des Forces canadiennes Gagetown, au Nouveau-Brunswick, durant les années 60. Un programme d'indemnisation, mis sur pied par Ottawa, a été étendu aux veuves d'ex-militaires en décembre,

L'agent orange

Des études ont démontré que ce défoliant peut causer certains types de cancer ou le diabète de type 2.

Avec les informations de Toronto Star

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario