•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle acquisition de l'Association provinciale des constructeurs d'habitation du Québec

Maison en construction
Radio-Canada

L'Association provinciale des constructeurs d'habitation du Québec (APCHQ) fait l'acquisition de la Garantie des maîtres bâtisseurs.

Ce nouveau plan de garantie, qui s'échelonnera sur cinq ans, offrira les mêmes prix et les mêmes conditions que ceux offerts par la Garantie des maisons neuves. Il s'appellera désormais Abrita.

Grâce à cette acquisition, l'APCHQ prendra 7 % des parts de marché des garanties de construction des nouvelles maisons.

Inquiétudes chez Proprio-Béton

L'acquisition inquiète la coalition Proprio-Béton, qui regroupe les victimes de la pyrrhotite. La coalition craint que les nouveaux propriétaires choisissent désormais en plus grand nombre d'acheter Abrita et délaissent la Garantie des maisons neuves, qui a déjà beaucoup de dépenses, particulièrement en Mauricie, en raison des travaux liés aux problèmes de pyrrhotite.

« C'est grave ce qui se passe. Finalement, on assiste concrètement à une mise en faillite déguisée et planifiée de la Garantie des maisons neuves de l'APCHQ. Parce qu'il faut comprendre qu'un fonds qui n'a plus d'entrée d'argent, le fonds ne suffira plus à subvenir aux besoins », affirme le porte-parole de Proprio-Béton, Yvon Boivin.

De son côté, la Régie du bâtiment et l'APCHQ se veulent rassurantes. Ils affirment que les certificats de Garantie des maisons neuves seront honorés et que les gens auront droit à des recours si jamais il y avait des litiges.

À Trois-Rivières, dans le dossier de la pyrrhotite, les dommages sont évalués à 117 millions de dollars. Près de 720 maisons sont touchées, ainsi qu'une dizaine de commerces.

Mauricie et Centre du Québec

Économie