•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le procès intenté par les citoyens de Shannon se poursuit

L'avocat des citoyens au procès contre le gouvernement fédéral sur l'eau contaminée au TCE

L'avocat des citoyens au procès contre le gouvernement fédéral sur l'eau contaminée au TCE

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le procès en recours collectif des citoyens de Shannon dans le dossier de l'eau contaminée au trichloréthylène (TCE) a repris lundi au palais de justice de Québec.

Les audiences se déroulent depuis un mois déjà. La requérante du recours, Marie-Paule Spieser, se dit satisfaite du déroulement du procès jusqu'à présent.

Les débats se font essentiellement entre experts qui doivent apporter leur éclairage entre autres dans les domaines de l'épidémiologie, de la toxicologie, de la biochimie, précise Mme Spieser.

« C'est très spécialisé et ça prend des experts pour venir prouver ce qu'on dit qu'il y a plus de cas de cancers à Shannon », mentionne Mme Spieser.

Les experts débattront cette semaine du nombre de cas de cancer à Shannon. Les avocats du recours collectif vont tenter de démonter que le nombre de cancers y est anormalement élevé. Rappelons que les citoyens de Shannon ont entrepris un recours collectif contre le gouvernement fédéral qu'ils estiment responsable de la contamination de leur eau potable au TCE. Les requérants soutiennent que la contamination est responsable de quelque 500 cas de cancer recensés.

Le procès devrait durer six mois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !