•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tournée du FRAPRU de passage à Montréal

Manifestation du FRAPRU à l'îlot Voyageur, à Montréal, le 14 février 2011

Manifestation du FRAPRU à l'îlot Voyageur, à Montréal

Radio-Canada

Le Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a entamé lundi une tournée provinciale qui s'est arrêtée à Montréal. À quelques semaines du dépôt du budget provincial, le regroupement de locataires souhaite inciter Québec à investir dans les logements subventionnés.

La caravane de locataires a commencé sa tournée lundi matin, à Gatineau, avant de se diriger vers Montréal, où une manifestation a eu lieu au square Saint-Louis.

Le FRAPRU réclame la construction de 50 000 logements sociaux en cinq ans dans l'ensemble du Québec, dont 22 500 dans la métropole.

Les 75 manifestants ont ensuite occupé pendant une heure l'îlot Voyageur, au centre-ville, pour faire passer leur message. Le porte-parole du FRAPRU, François Saillant, affirme que Québec aurait dû mettre de l'argent dans la construction de logements plutôt que dans ce projet qu'il qualifie « d'éléphant blanc ».

La manifestation doit aboutir par l'occupation d'un bâtiment « hautement symbolique, propriété du gouvernement du Québec », peut-on lire dans le communiqué publié par le regroupement, qui n'indique pas de quel édifice il s'agit. Le groupe populaire a prévu de tels coups d'éclat dans chaque ville visitée par la caravane.

Après Montréal, la tournée s'arrêtera à Châteauguay, Sherbrooke, La Tuque et Saguenay, avant de se terminer par une grande manifestation samedi, à Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !