•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec lance les études préliminaires

Sam Hamad (au center)
Le ministre Sam Hamad (au centre) annonce le lancement du projet du train de l'Ouest en compagnie de collègues libéraux, le 14 février 2011
Radio-Canada

Le ministre des Transports du Québec, Sam Hamad, a donné le feu vert à la réalisation des premières études de conception et de génie du train de l'Ouest, qui reliera Hudson au centre-ville de Montréal.

Le ministre en a fait l'annonce lundi, à Montréal, accompagné du PDG de l'Agence métropolitaine de transport (AMT), Joël Gauthier, et d'une demi-douzaine de députés et ministres libéraux.

Le futur train empruntera le tracé de l'actuelle ligne de train de banlieue Vaudreuil-Hudson, mais roulera sur deux nouvelles voies ferrées. Contrairement au train de banlieue actuel, le train de l'Ouest n'aura pas à partager les voies avec les trains de marchandises du Canadian Pacifique, a souligné M. Hamad.

Le nombre de départs quotidiens sera triplé, tant à partir de la gare Lucien-L'Allier au centre-ville de Montréal qu'à partir de la gare Hudson.

L'intervalle moyen entre le passage de deux trains sera réduit à 12 minutes à l'heure de pointe et à 30 minutes en semaine hors des périodes de pointe, et ce, dans les deux directions.

Clifford LincolnClifford Lincoln, porte-parole du regroupement Train de l'Ouest

Le train de l'Ouest ne roulera pas avant 2015 ou 2016, a toutefois admis Sam Hamad. Quant au coût total du projet, le ministre n'a pas voulu confirmer le montant de plus de 600 millions de dollars avancé par La Presse en septembre dernier. Pour ce qui est des études préliminaires, elles coûteront 22 millions, a indiqué Joël Goulet.

« Comme les Égyptiens »

Clifford Lincoln, ancien député libéral provincial et fédéral et porte-parole du regroupement pour le Train de l'Ouest, se réjouit de cette annonce, mais il refuse de crier victoire.

Je suis un petit peu comme les Égyptiens dans le square Tahrir. Je suis très heureux. En même temps, il faut être vigilant pour être sûr que la suite se fasse.

Clifford Lincoln

Le regroupement a publié un communiqué dans lequel il promet de rester vigilant et de s'assurer que les crédits nécessaires à la réalisation du projet soient octroyés dès le prochain budget.

Avec les informations de La Presse canadienne

Aucun thème sélectionné