•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Syndicats et organismes se mobilisent dans l'Est du Québec

Manifestation contre le budget
Manifestation contre le budget du Québec à Montréal, le 1er avril 2010 Photo: La Presse canadienne / Ryan Remiorz
Radio-Canada

Des centaines de membres de syndicats et de groupes communautaires du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie participeront à une grande manifestation nationale le 12 mars prochain, à Montréal, pour tenter de faire reculer le gouvernement Charest en vue du prochain budget.

Quatorze autocars ont été réservés pour la grande manifestation dans la métropole. Ils partiront de Rimouski, de Rivière-du-Loup et de Matane.

Syndicats, organismes communautaires, féministes, étudiants et écologistes se mobilisent pour tenter de démontrer qu'il est possible de faire les choses autrement en matière de gestion de l'État.

Pour ces groupes, qui diffusent leur message sur Internet, un budget équitable est une question de choix. Selon eux, les services publics et les programmes sociaux seraient menacés. Il s'agit pourtant, disent-ils, de remparts contre la pauvreté et l'exclusion.

« La hausse de tarification dans le domaine de la santé, les frais de scolarité, la sous-traitance qui se donne au ministère des Transports : je pense que le retour à l'équilibre budgétaire, on aimerait bien qu'il soit reporté de quelques années », affirme le porte-parole au Bas-Saint-Laurent de l'Alliance sociale, Richard Caron.

Du point de vue de ces groupes, le gouvernement Charest invoque la précarité des finances publiques pour justifier ses politiques alors que des solutions équitables seraient à portée de main, à commencer, disent-ils, par une contribution plus importante des particuliers plus fortunés et des entreprises rentables du Québec.

Des mesures plus rigoureuses afin de lutter contre l'évasion fiscale sont également réclamées.