•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Francesco Bruno plaide coupable

Juge et son marteau

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'homme d'affaires Francesco Bruno et son entreprise BT Céramique ont plaidé coupables mardi matin à huit chefs d'accusation de fraude fiscale, au palais de justice de Montréal. Ils ont été condamnés à une amende de 1,2 million de dollars.

En plus d'avoir fait de fausses déclarations pour ses entreprises, Francesco Bruno a reconnu avoir fourni des factures de complaisances qui ont permis à Louisbourg et Simard Beaudry, deux entreprises propriété à l'époque de Tony Accurso, d'éluder des impôts.

« Mon client a pris la position qu'il voulait tourner la page tout simplement et c'est ce qu'il a décidé de faire », a fait valoir son avocat, Me Christopher Mostovac.

En décembre dernier, les entreprises Louisbourg et Simard Beaudry avaient également plaidé coupables à des accusations de fraude fiscale et ont été condamnées à une amende de 4 millions de dollars.

Deux autres administrateurs de BT Céramique sont toujours en attente de procès. La Couronne a aussi retiré les accusations qui pesaient contre la conjointe de Francesco Bruno.

La Régie du bâtiment du Québec a ouvert une enquête afin de déterminer s'il y a eu fraude fiscale en liens avec les activités dans la construction de BT Céramique. Si tel est le cas, la licence de l'entrepreneur pourrait être suspendue.

Avec Marie-Maude Denis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !