•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de cancers chez les cardiaques exposés à des radiations

Appareil d'imagerie à résonance magnétique

Appareil d'imagerie à résonance magnétique.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'exposition à de faibles radiations thérapeutiques augmente le risque de cancers chez les patients cardiaques, selon une étude parue lundi dans le Journal de l'Association médicale canadienne.

L'analyse de 83 000 dossiers de patients québécois a permis de révéler des milliers de cas de cancers chez ceux qui ont subi une intervention au coeur avec une faible dose de radiations dans l'année suivant une crise cardiaque.

Chez trois patients sur quatre (77 %), les médecins ont prescrit au moins une imagerie cardiaque ou une procédure thérapeutique dotée de faibles radiations d'ions, dans l'année qui a suivi l'infarctus du myocarde.

Dans la période qui a suivi, 12 020 cancers ont été détectés chez ces patients, lit-on dans l'étude menée par la Dre Louise Pilote, de l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill.

Les chercheurs se demandent s'il serait nécessaire de mesurer la quantité de radiations à laquelle sont exposés les patients et ainsi déterminer les traitements les mieux adaptés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !