•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Warren Shouldice

Warren Shouldice

Photo : AFP / Getty Images/Matthew Stockman

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Warren Shouldice est le nouveau roi mondial des sauts.

Le Canadien a réussi un deuxième saut spectaculaire qui l'a propulsé directement au 1er rang, vendredi, aux Championnats du monde de ski acrobatique à Deer Valley.

Septième après son premier saut, Shouldice s'est permis un deuxième bond parfait qui lui a permis de ravir l'or. Quatre des cinq juges lui ont attribué la note parfaite de 7,0 pour la forme et la hauteur, mais la note de 6,8 n'était pas dans les trois notes retenues. À l'atterrissage, les deux juges lui ont donné la note parfaite de 3,0.

À 4,65, Shouldice effectuait le saut au coefficient de difficulté le plus élevé.

« Je savais que j'étais loin derrière après le premier tour et que j'avais besoin d'un bon résultat pour me rattraper, mais c'était plus que ce à quoi je pouvais rêver », a commenté Shouldice.

Avec 139,50 points, il a porté son total à 253,66, à peine plus que le médaillé d'argent, le Chinois Qi Guangpu (250,95). Shouldice est le seul compétiteur du jour à avoir fracassé les 130 points sur un saut.

Le Bélarussien Anton Kushnir a complété le podium avec 249,63 points.

L'autre Canadien inscrit, Travis Gerrits, a pris le 6e rang avec 230,45 points.

Lee 10e

Du côté féminin, l'unique Canadienne qualifiée pour la finale, Crystal Lee, a pris le 10e rang avec 143,36 points.

Les Chinoises Cheng Shuang (188,40) et Xu Mengtao (188,23) ont offert à leur pays un doublé. Seulement 17 centièmes de point les séparent.

L'Ukrainienne Olga Volkova a gagné le bronze avec un pointage de 178,59.

Plus de médailles

Christopher Del BoscoAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Christopher Del Bosco

Photo : La Presse canadienne / AP Photo/Mark J. Terrill

Les finales de ski cross ont aussi été fructueuses pour le Canada. Christopher Del Bosco et Kelsey Serwa ont tous les deux remporté l'or.

Unique Canadien en finale, Del Bosco a pris l'avance un peu avant la moitié de la course pour ne plus jamais la céder.

Le Finlandais Jouni Pellinen et l'Autrichien Andreas Matt sont les autres médaillés de l'épreuve.

Pour Del Bosco, la victoire mettra un baume sur sa déception olympique de 2010. Il avait pris le cruel 4e rang à Vancouver.

« J'étais 4e aux mondiaux en 2007, puis 4e aux Jeux. Je commençais à croire que je n'allais jamais y arriver, a commenté le champion. Ça fait du bien de gagner cette médaille d'or après ces déceptions. »

Les Canadiens Davey Barr et Nick Zoricic ont été éliminés en demi-finale et ont pris respectivement les 7e et 8e rangs.

L'autre Canadien en lice, David Duncan, a été victime d'une sévère chute avant même le premier virage. L'Ontarien a perdu l'équilibre à l'atterrissage du deuxième saut. Après être resté étendu pendant environ cinq minutes, il a descendu le reste de la piste à bord d'une civière.

Doublé chez les dames

Du côté féminin, la Britanno-Colombienne Serwa a facilement devancé sa compatriote Julia Murray, tout de même médaillée d'argent.

La Suédoise Anna Holmlund a complété le podium.

Le doublé canadien a bien failli ne pas avoir lieu. En deuxième moitié de parcours, une rivale a tenté de doubler Murray et a chuté. Les responsables de la course ont examiné la séquence pendant quelques minutes avant d'officialiser les résultats.

Serwa signe quant à elle un autre succès après sa conquête de l'or aux X-Games en janvier.

« Je suis contente, car les mondiaux étaient l'un de mes deux objectifs de la saison avec les X-Games, et j'ai gagné les deux », a lancé Serwa.

Respectivement 10e et 13e après les qualifications, les Canadiennes Danielle Poleschuk et Marielle Thompson ont été éliminées en quarts de finale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !