•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Unis contre les compressions en éducation

École

Élèves en classe (archives)

Radio-Canada

La Société de l'Acadie du Nouveau-Brunswick et plusieurs organismes de la province liés à l'éducation ont décidé vendredi de s'opposer à leur tour aux réductions budgétaires exigées par la province.

Ce front commun présentera son message samedi au ministre de l'Éducation, Jody Carr, lors d'une grande réunion à laquelle participeront les représentants des districts scolaires ainsi que d'autres intervenants du secteur.

« Plus que jamais, on est tous d'accord : zéro coupure en éducation. N'importe où ailleurs, mais pas en éducation. Taxez-nous tant que vous voulez. Il y a moyen d'aller chercher de l'argent ailleurs. Avant de couper en éducation, on vous demande de trouver de l'argent ailleurs, c'est tout », a déclaré Jean-Marie Nadeau, président de la Société de l'Acadie du Nouveau-Brunswick.

Le front commun veut mener cette bataille au plus haut niveau. Il enverra une lettre lundi au premier ministre David Alward pour lui demander de tenir une réunion le plus tôt possible à ce sujet avec le ministre des Finances.

Le ministère de l'Éducation demande aux districts scolaires de réduire leur budget de 0,8 % d'ici la fin de mars, puis de 2 % par année jusqu'en 2014.

Le conseil d'éducation du district scolaire 1 a exprimé le mois dernier son refus d'effectuer ces compressions.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Infolettre Info nationale

Nouvelles, analyses, reportages : deux fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre Info nationale.