•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les notaires se prononcent en faveur de l'euthanasie

Jean Lambert

Jean Lambert, président de la Chambre des notaires du Québec

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Chambre des notaires du Québec s'est prononcée en faveur du libre choix individuel face à l'euthanasie dans le cadre d'un mémoire déposé vendredi matin à la Commission spéciale sur le droit de mourir dans la dignité, de passage à Montréal.

Jean Lambert, président de la Chambre des notaires, a expliqué que la position de l'ordre professionnel était motivée par la volonté d'une majorité de ses clients de pouvoir mettre fin à leurs jours lorsque leur pronostique de rétablissement est nul et que leur qualité de vie est compromise.

Les sondages révèlent, grosso modo, que 77 % des citoyens du Québec sont en faveur de l'euthanasie. Nous, on le constate dans nos bureaux.

Jean Lambert

Pour appliquer ce droit à l'euthanasie, les notaires proposent au gouvernement la création de nouveaux instruments notariés, dans lesquels les individus inscriraient leurs volontés de fin de vie. Seuls les notaires pourraient recueillir et consigner ces volontés. En somme, les notaires se verraient confier un monopole.

Les audiences de la Commission se terminent vendredi après-midi, à Montréal. Outre la Chambre des notaires, l'Association québécoise de gérontologie, l'Association de spina-bifida et d'hydrocéphalie du Québec et l'Association du Québec pour l'intégration sociale doivent être entendues au cours de la journée

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !