•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La rue Amherst ne changera pas de nom

Jean-Paul Perreault, président d'Impératif français
Jean-Paul Perreault, président d'Impératif français

Malgré les demandes répétées du mouvement Impératif français, les élus de Gatineau ont majoritairement refusé de changer le nom de la rue qui rappelle la mémoire du baron Jeffrey Amherst.

L'organisme suggérait de renommer la rue « Bernard Assiniwi », un auteur amérindien bien connu de l'Outaouais, aujourd'hui décédé.

Sous son règne comme gouverneur-général de l'Amérique britannique du Nord, lors de l'occupation de la Nouvelle-France, Jeffrey Amherst aurait organisé la distribution de couvertures contaminées à la variole aux amérindiens, causant la mort de plusieurs d'entre eux.

Le président d'Impératif français, Jean-Paul Perreault, n'a pas mâché ses mots à l'endroit des élus gatinois : « Aujourd'hui, le conseil municipal a choisi de commémorer un criminel de guerre. »