•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les modems 56K à la rescousse en Égypte

Une pile de vieux modems
Une pile de vieux modems Photo: Lus/Wikicommons

Les Égyptiens, coupés d'Internet depuis que le pouvoir a bloqué presque tous les accès au web, ont peut-être une solution. De nombreux fournisseurs d'accès Internet leur permettent en effet de se brancher à la toile s'ils disposent d'un vieux modem 28K ou 56K.

Durant toute la fin de semaine, la toile a fait l'objet de plusieurs échanges à ce sujet, les internautes de tous les pays passant le mot.

En tapant « dialup » dans l'outil de recherche de Twitter, par exemple, il est possible de trouver des façons de contourner le blocage des connexions à haut débit en Égypte, notamment par le biais de compagnies établies.

Le fournisseur d'accès Internet français FDN est l'une de ces compagnies qui donnent la possibilité de passer par ses lignes pour se brancher à bas débit à l'aide d'un modem 28K ou 56K.

« Parce qu'il s'agit bien d'une attaque flagrante d'un État contre Internet, FDN a décidé d'ouvrir une petite fenêtre sur le réseau en mettant à disposition de qui le souhaite un compte d'accès RTC (réseau téléphonique commuté) », lit-on dans le blogue du French Data Network (FDN).

Tant que les lignes téléphoniques dures - fixes - fonctionneront, les Égyptiens qui le veulent pourront composer le +33 1 72 89 01 50 et se connecter à bas débit avec le mot de passe « toto ».

Par ailleurs, le groupe d'activistes Werebuild, qui centralise les ressources offertes aux Égyptiens, constate que les réseaux radio dits « classiques » marchent toujours. Les radios amateurs peuvent ainsi continuer à diffuser leurs messages.

Les réseaux cellulaires ne sont pas opérationnels depuis plusieurs jours en Égypte.

Avec les informations de Le Monde

Conflits armés

Techno