•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Spécialité : kilomètre

Christine Nesbitt

Christine Nesbitt

Photo : La Presse canadienne / AP Photo/Michael Sohn

Radio-Canada

Qui pourra arrêter Christine Nesbitt? La Canadienne a signé à Moscou, dimanche, sa cinquième victoire de suite sur 1000 m.

Sa dominance était déjà écrasante au 1500 m, où elle a quatre triomphes consécutifs.

Nesbitt, championne olympique du 1000 m, a tout balayé sur son passage. Avec un chrono de 1 min 15 s 59/100, elle a battu la Néerlandaise Ireen Wüst (1:15,94) par près d'une demi-seconde et pulvérisé le record de piste établi par Anni Friesinger (1:16,01) aux mondiaux de 2009.

L'Américaine Heather Richardson (1:16,18) a complété le podium, mais à une distance appréciable du top 2.

« Même si Christine était fatiguée aujourd'hui et que son aine n'était pas à 100 %, elle se sentait capable de participer à la course et de réaliser une bonne performance, a soutenu Bart Schouten, entraîneur canadien. Nous avons décidé de nous concentrer sur la technique et ç'a bien fonctionné. »

Les autres Canadiennes en lice, Britanny Schussler (1:16,71) et Shannon Rempel (1:17,62) ont pris les 7e et 13e rangs respectivement.

Malgré ses coups d'éclat, Nesbitt n'est cependant que 2e au classement général du 1000 m, derrière Richardson, parce qu'elle a fait l'impasse sur la Coupe du monde d'Obihiro, au Japon, plus tôt cette saison.

Du côté masculin, toujours sur 1000 m, le Néerlandais Stefan Groothuis a fait coup double avec une victoire nette (1:08,82), qui lui vaut aussi la tête du général. Le Canadien Denny Morrison (1:09,57) a récolté l'argent, le Norvégien Mikael Flygind-Larsen (1:09,65) le bronze.

Philippe Riopel (1:10,18), Jamie Gregg (1:10,28) et Richard McLennan (1:10,40) ont complété le tableau canadien avec des 9e, 11e et 13e places.

Dans les épreuves de poursuite par équipe, le Canada a raté ses rendez-vous sur le podium. Les femmes ont pris la 5e place avec un chrono de 3:07.02, pendant que les Pays-Bas (3:01,13), la Norvège (3:03,02) et l'Allemagne (3:04,11) ont formé le top 3.

Du côté masculin, les unifoliés ont terminé 4e, en 3:47,17, à seulement deux centièmes des Allemands, médaillés de bronze. Les Russes (3:43,71) et les Norvégiens (3:46,68) ont occupé le haut du pavé.

Patinage artistique

Sports