•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le flambeau à Phaneuf

Radio-Canada
Cynthia PhaneufAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo : AFP / Geoff Robins

Sept ans plus tard, Cynthia Phaneuf est de nouveau au sommet du patinage artistique canadien. À moins de deux mois des Championnats du monde de Tokyo, les yeux du pays entier seront tournés vers elle.

« Ce n'est tellement pas pareil, j'étais vraiment une petite fille quand on regarde les vidéos. Je suis vraiment comme une petite fille qui reçoit un cadeau tombé du ciel », raconte Phaneuf.

La route a été longue pour retrouver le chemin de la victoire. La jeune femme de Contrecoeur a dû composer à l'époque avec une poussée de croissance accompagnée de blessures, ce qui l'avait forcée à réajuster sa technique. Sans oublier l'éclosion de Joannie Rochette, actuellement en congé sabbatique.

« Je ne sais pas comment j'ai fait finalement parce que je pense que je ne recommencerais pas, juge-t-elle. Je ne me rembarquerais pas dans ce contrat-là. Mais je l'ai fait finalement et je le savoure encore plus qu'à 15 ans. »

Depuis samedi, Phaneuf est reine dans son pays, mais ses objectifs ne changent pas. Elle vise un autre top 5 aux mondiaux, comme elle l'avait fait à Turin l'an dernier.

« Je ne veux pas aller trop vite et je ne veux pas brûler les étapes. Je ne veux pas me mettre trop de pression non plus. »

Encore et toujours Chan

Celui qui a brûlé la glace, à Victoria, c'est Patrick Chan. Il a enfin réalisé un programme long parfait, une mauvaise nouvelle pour ses rivaux.

Son pointage de 285,50 doit faire trembler notamment les Japonais, qu'il retrouvera à Tokyo en mars.

« C'est déjà sur Youtube, tout le monde est allé voir la performance de Patrick, pour voir où il en est, pour ajuster son tir. Et il y a une copie immédiate, estime l'analyste Alain Goldberg. L'espionnage en patinage artistique est permanent et ce n'est pas de l'espionnage industriel, c'est de l'espionnage patinistique! »

Chan pousse le patinage à un niveau jamais atteint auparavant. Mais il y a un risque.

« Même s'il est potentiellement le champion du monde, même si on a vu ce qu'il a été capable de faire, il faut le refaire. Et c'est tout le défi », rappelle Goldberg.

D'après un reportage de Jacinthe Taillon

Patinage artistique

Sports