•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Aurore boréale vit des moments difficiles

L'Aurore boréale

L'Aurore boréale, le bimensuel francophone du Yukon

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.


La diminution des revenus publicitaires gouvernementaux entraîne un manque à gagner important pour l'Aurore boréale, le journal francophone du Yukon.

Cécile GirardAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Cécile Girard, directrice générale, l'Aurore boréale

L'aurore boréale existe depuis 1983 et n'est pas à la veille de fermer ses portes, mais il va falloir examiner d'autres solutions.

Cécile Girard, directrice générale, l'Aurore boréale

La directrice générale du bimensuel, Cécile Girard, explique que les derniers mois ont été de plus en plus difficiles, car les gouvernements fédéral et territorial ne placent plus autant de publicités dans les journaux francophones.

Elle ajoute que les gouvernements placent parfois leurs publicités en français dans les journaux de langue anglaise.

Régis St-PierreAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Régis St-Pierre, directeur général, Association franco-yukonnaise

Cette pratique irrite le directeur général de l'Association franco-yukonnaise (AFY), Régis St-Pierre. Il note qu'un jugement de la cour des Territoires du Nord-Ouest a ordonné que les publicités gouvernementales en français soient placées dans les journaux francophones et se demande s'ils devront aussi faire appel aux tribunaux pour obtenir gain de cause.

Régis St-Pierre soutient que l'absence de publicités est un autre exemple du refus du gouvernement territorial de respecter ses propres lois et politiques sur les langues officielles. Celles-ci stipulent que toute communication gouvernementale dans les secteurs clés doit être faite en français comme en anglais.

L'AFY compte faire part de ses doléances au Comité permanent sur les langues officielles de la Chambre des communes qui sera de passage à Whitehorse le 7 février prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !