•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Exclusif

Une histoire de compte bancaire devant les tribunaux

Robert Thomas et sa conjointe Isabelle Duval

Robert Thomas et sa conjointe Isabelle Duval

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un entrepreneur en construction soutient s'être fait flouer par son comptable, qui serait aussi un comptable des Hells Angels. Il accuse la Caisse populaire de Joliette d'avoir été de connivence avec cet individu, qui aurait blanchi un million de dollars.

En 2001, Robert Thomas, un entrepreneur en construction résidentielle à Repentigny, embauche son voisin Jean Siminaro, comptable en management agréé, pour s'occuper des finances de son entreprise Construction Robert Thomas.

« Moi, je suis la personne qui était sur les chantiers, qui s'occupait de la gestion des projets. J'avais engagé Jean Siminaro pour s'occuper de toute la paperasse », dit-il.

Au début, tout se déroule bien. La Caisse populaire de Joliette lui prête près de 2 millions de dollars, notamment pour construire des condos.

En 2007, c'est la débâcle. Robert Thomas est pourchassé par le fisc. Puis, la Caisse veut prendre les condos en paiement pour non-remboursement du prêt.

M. Thomas ne comprend pas ce qui se passe. Jean Siminaro disait que tout allait bien.

Selon sa poursuite, son comptable a fait 622 chèques sans provision à partir du compte de Construction Robert Thomas et la Caisse aurait toléré la situation sans jamais l'avertir de ce qui se passait dans son compte.

« Oui, il y a eu beaucoup de chèques. On peut appeler ça de la tolérance pour aider nos clients qui parfois sont en manque de liquidités. Mais on est là pour trouver des solutions », répond le directeur de la Caisse populaire, Jean Denommé.

Robert Thomas allègue que Jean Siminaro a imité sa signature à plusieurs reprises et a même réalisé une vaste opération de blanchiment d'argent à même le compte. La Caisse nie les allégations de M. Thomas et lui réplique qu'il n'avait qu'à vérifier son état de compte et l'aviser.

En 2009, Jean Siminaro a été arrêté et accusé de complot pour recyclage des produits de la criminalité avec le chef des Hells Angels, Normand Ouimet, alias Casper. Il est radié temporairement de l'Ordre des comptables en management et la Sûreté du Québec enquête aussi sur ce qui s'est passé dans le compte à la Caisse populaire de Joliette.

D'après un reportage de Marie-Maude Denis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !