•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les guerriers chinois déployés

Greg Wood

Des statues des guerriers lors de leur passage en Australie, en novembre 2010.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les dix statues prélevées de l'armée de terre cuite du premier empereur de la dynastie Qin, prêtées par la Chine, ont été déballées mardi au Musée des beaux-arts de Montréal.

L'exposition archéologique dont elles seront les vedettes sera présentée du 11 février au 26 juin prochain au pavillon Jean-Noël Desmarais.

Plus de 200 objets militaires et ornementaux seront aussi présentés à cette occasion pour illustrer près de 1000 ans d'histoire de la Chine.

L'exposition se déclinera en trois sections chronologiques: « l'ascension de Qin » (IXe siècle à 221 av. J.-C.), « l'armée de terre cuite du premier empereur de Chine » et « l'époque harmonieuse des Han » (206 av. J.-C. à 220 apr. J.-C.).

Les célèbres statues de terre cuite, grandeur nature, ont été découvertes par hasard en 1974. Elles composent l'ensemble funéraire de l'empereur Ying Zheng, qui a vécu de 259 à 210 avant Jésus-Christ. Son complexe funéraire est le plus grand mausolée au monde.

Sa découverte est considérée comme étant la dernière grande découverte archéologique du XXe siècle, après celle de la tombe de Toutanhkamon.

L'UNESCO a d'ailleurs inscrit le site sur la liste du patrimoine mondial en 1987.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !