•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bénéfices en baisse pour Metro

Épicerie
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le détaillant Metro a affiché mardi un bénéfice du premier trimestre en baisse, ce qu'il a attribué à une féroce concurrence dans les prix de ses articles d'épiceries et au recul des prix des médicaments dans ses pharmacies.

Le bénéfice de la société montréalaise (TSX:MRU.A (Nouvelle fenêtre)) a reculé de 6,2 % à 92 millions de dollars, soit 88 ¢ par action. En comparaison, il avait atteint 98,1 millions, soit 91 ¢ par action, au trimestre correspondant un an plus tôt.

Sur une base ajustée, qui exclut les éléments non récurrents de l'année précédente, le bénéfice de Metro a grimpé de 3,7 %, par rapport à 88,7 millions de dollars, et le bénéfice par action a progressé de 7,3 %, par rapport à 82 ¢.

Les ventes des épiceries Metro ont reculé d'un demi-point de pourcentage à 2,63 milliards de dollars, contre 2,65 milliards l'année précédente.

Les marges sont restées les mêmes, mais les prix des aliments et des médicaments génériques ont reculé, a précisé l'entreprise.

La Presse Canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !