•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'hôpital veut être désigné bilingue

Hôpital régional de Sudbury

Hôpital régional de Sudbury (archives)

Photo : Radio-Canada/Yvon Thériault

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Hôpital régional de Sudbury (HRSRH) veut être reconnu comme un établissement bilingue. Une demande en ce sens sera étudiée par la province et le Réseau local d'intégration des services de santé.

Actuellement, l'HRSRH détient une désignation bilingue partielle, ce qui signifie que certains services ne sont pas offerts en français.

Être admis en français, mourir en anglais

Le directeur général du Centre de santé communautaire de Sudbury, Denis Constantineau, constate que les francophones de Sudbury n'obtiennent pas toujours de services en français: « Vous pouvez être admis à l'hôpital en français, mais vous mourrez en anglais parce que plus vous progressez dans le système et moins les services sont offerts. »

M. Constantineau remarque toutefois un changement d'attitude au sein de l'établissement depuis quelques années. Il souhaite que ce changement mène à la désignation bilingue de l'établissement.

Lynda Parks-Sahadat, qui dirige le département des ressources humaines, assure que l'HRSRH travaille durement pour maintenir son pourcentage d'employés qui parlent le français au-delà de 30 %: « Tous nos affichages de postes indiquent que le bilinguisme est un atout. »

D'autres organismes du domaine de la santé de la région pourraient imiter l'HRSRH et demander d'être désignés bilingues.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario