•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Pérou reconnaît la Palestine comme un État souverain

Des jeunes Palestiniens du village de Beit Surik portent un drapeau palestinien (archives)

Des jeunes Palestiniens du village de Beit Surik portent un drapeau palestinien (archives)

Photo : AFP / Pedro Ugarte

Radio-Canada

Le Pérou a reconnu, lundi, la Palestine comme État « libre et souverain ».

Le chef de la diplomatie péruvienne, José Antonio Belaunde, a rappelé que le Pérou « a soutenu depuis 1947 aux Nations unies que doivent coexister deux États, l'État d'Israël avec des frontières sûres et l'État palestinien ».

Il n'a néanmoins pas précisé quelles frontières étaient reconnues par le Pérou pour la Palestine.

Le Chili n'avait pas non plus abordé la question des frontières, lors de sa propre annonce concernant la reconnaissance l'État palestinien, début janvier.

Le Pérou est le septième pays d'Amérique latine à reconnaître la Palestine comme un État depuis début décembre après le Brésil, l'Argentine, la Bolivie, l'Équateur et la Guyana. L'Uruguay a annoncé qu'il le ferait cette année.

Réprobation américaine et israélienne

Ces reconnaissances diplomatiques interviennent à moins d'un mois du 3e sommet qui doit réunir mi-février à Lima des chefs d'État et de gouvernement des pays de la Ligue arabe et d'Amérique du Sud et auquel le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, doit participer.

Les Palestiniens, déterminés à proclamer leur État cette année, cherchent une reconnaissance collective la plus large possible sur les frontières de 1967 et envisagent de porter cette revendication devant l'ONU.

Les États-Unis et Israël réprouvent ces reconnaissances, les jugeant « contre-productives », selon Washington, et peu propices à « encourager les Palestiniens à négocier », selon Israël.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

International