•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des permis au Bas-Saint-Laurent

Test sismique
Équipement de recherche du gaz de schiste.

Une entreprise d'exploration québécoise a discrètement fait l'acquisition de plusieurs concessions gazières au Bas-Saint-Laurent.

Depuis le 9 septembre dernier, la compagnie X-Terra Ressource détient des permis de recherche de gaz naturel pour un territoire d'un peu plus de 157 000 hectares, compris dans les MRC de Rivière-du-Loup, des Basques et de Rimouski-Neigette. L'entreprise souhaite y trouver du gaz de schiste.

Cette acquisition est passée pratiquement inaperçue. Elle inquiète toutefois les intervenants du milieu.

« Je suis bouche bée. Après tout ce que l'on entend sur les gaz de schiste et les pressions qui sont faites pour au moins essayer d'ordonner ça un petit peu plus, c'est décevant », déclare le préfet de la MRC des Basques, Bertin Denis.

Le président de l'organisme environnemental Mandaterre, Mikael Rioux, se questionne de son côté sur le mutisme qu'entretient l'entreprise gazière jusqu'à présent.

« Je ne comprends pas pourquoi ces gens-là s'entêtent à ne pas vouloir être de bons citoyens corporatifs, à ne pas venir nous annoncer qu'est-ce qu'ils entendent faire avec notre territoire. Un territoire qui nous appartient », lance M. Rioux.

Joint au téléphone un porte-parole de X-Terra Ressource qualifie de stratégique l'achat de permis dans ce secteur. Il affirme que son entreprise ne prévoit pas mettre beaucoup d'énergie à chercher du gaz naturel au Bas-Saint-Laurent au cours des prochains mois. Cette décision pourrait s'expliquer en partie par le bas prix de vente du gaz naturel sur les marchés.