•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 millions $ pour produire des isotopes médicaux

Un appareil d'imagerie médicale qui utilise des isotopes radioactifs.

Un appareil d'imagerie médicale qui utilise des isotopes radioactifs.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement fédéral accorde 5 millions de dollars au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) pour l'aider à produire du technétium 99m, un isotope utilisé pour établir des diagnostics médicaux.

Le ministre des Ressources naturelles du Canada, Christian Paradis, en a fait l'annonce à Sherbrooke lundi.

Compte tenu du fait que la centrale nucléaire ontarienne de Chalk River connaît des ratés en matière de production d'isotopes médicaux et qu'elle sera éventuellement fermée, Ottawa cherche donc des solutions de rechange.

On prépare le terrain en vue de la mise en place d'une chaîne d'approvisionnement plus sûre, plus diversifiée d'isotopes pour les Canadiens, et cette chaîne va aussi permettre au Canada de demeurer un leader dans le domaine de la technologie des isotopes médicaux.

Une citation de :Christian Paradis, ministre fédéral des Ressources naturelles

Le Centre de recherche clinique Étienne-Le Bel du CHUS devrait pouvoir approvisionner 50 % des hôpitaux du Québec. Le CHUS sera en mesure de lancer la production dans quelques mois.

Deux autres centres de recherche dans l'Ouest canadien sont partenaire du CHUS dans ce projet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !