•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Froid polaire dans la capitale

Cette dame a été photographiée près du canal Rideau, à Ottawa, dimanche

Cette dame a été photographiée près du canal Rideau, à Ottawa, dimanche

Photo : La Presse canadienne / Pawel Dwulit

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une masse d'air arctique et des vents vifs génèrent des conditions de refroidissement éolien extrême dans plusieurs régions du Québec, accentuant la sensation de froid.

Les températures ont atteint moins 30 degrés Celsius avec un refroidissement éolien de moins 38, à 7 h, lundi, dans la capitale, frôlant le record de moins 31,7 établi en 1976.

Risques d'hypothermie et d'engelures

Les autorités de la santé publique rappellent l'importance de bien se protéger contre les risques d'engelures, qui peuvent survenir en 10 minutes à peine.

Selon le médecin en chef d'Ottawa, il faut réduire l'exposition de la peau au froid, en portant notamment plusieurs couches de vêtements ainsi qu'un chapeau.

Les personnes qui restent à l'extérieur pendant de longues périodes et qui ne sont pas protégées adéquatement, sont plus à risque de souffrir d'hypothermie, rappelle Martin Marion, du Service des ambulanciers paramédicaux d'Ottawa.

Sans-abri vulnérables

Des équipes de la Ville d'Ottawa patrouillent les rues pour encourager les sans-abri à se réfugier dans un endroit chaud. Des lits supplémentaires seront disponibles dans les refuges de la capitale. L'Armée du salut leur fournit également des services de transport et de l'aide d'urgence.

Demande d'électricité record

Hydro-Québec demande à la population de réduire son usage d'électricité lundi, anticipant une consommation record de 38 000 mégawatts. Le record précédent date du 16 janvier 2009, avec une pointe de consommation de 37 230 mégawatts.

Hydro-Québec demande de réduire la consommation aux heures de pointe suivantes :

  • Lundi 24 janvier : de 6 h à 9 h et de 16 h à 20 h
  • Mardi 25 janvier : de 6 h à 9 h

Les mesures les plus efficaces pour réduire la consommation d'électricité sont :

  • Réduire l'éclairage à l'essentiel, surtout à l'extérieur
  • Limiter l'usage de l'eau chaude et prendre une douche plus courte
  • Éviter l'utilisation du lave-vaisselle, de la laveuse et de la sécheuse

Pannes de courant

En Outaouais, plus de 1500 citoyens de Val-des-Monts ont été privés de courant en avant-midi, principalement les résidences secondaires autour du Lac St-Pierre. Le courant a été rétabli.

À Ottawa, près de 3000 clients ont également été privés de courant en matinée, mais le service est maintenant rétabli.

CAA-Québec occupé

Plus de 10 000 appels ont été logés à CAA-Québec pendant la journée. 425 provenaient de l'Outaouais, en majorité pour des besoins de survoltage. Selon le porte-parole de l'organisme, Philippe St-Pierre, on se dirige vers un record absolu d'appels logés en une journée.

Bris causés par le froid

Le froid a provoqué le bris de tuyaux et causé un dégât d'eau au rez-de-chaussée du World Exchange Plaza du 111 Albert, à Ottawa. Les gicleurs se sont automatiquement déclenchés.

Un problème similaire est survenu dans l'édifice voisin, au 50 rue O'Connor. Les dommages semblent limités au rez-de-chaussée.

Des chantiers fermés

L'entreprise de construction Broccolini a fermé 2 ses chantiers aujourd'hui dans le secteur de Hull, à Gatineau, affectant une soixantaine d'employés.

Selon l'ingénieur James Lucas, la grue ne fonctionne pas quand les temprératures baissent en dessous des moins 20 degrés Celsius.

Pas de fermeture d'écoles

Aucune école n'a été fermée dans la région d'Ottawa-Gatineau, mais l'école publique Katimavik de Kanata a annulé sa journée de ski prévue à la station Vorlage de Wakefield, en raison du froid.

Le malheur des uns...

À l'agence de voyages Guertin, le téléphone ne dérougit pas depuis le début de la vague de froid. Les gens s'informent et réservent des billets d'avion pour les pays chauds. La demande est si forte que les prix commencent à augmenter, selon l'agent Guy St-Cyr.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !