•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les proches de Ben Ali ne sont pas les bienvenus, dit Ottawa

La maison du gendre de Ben Ali à Montréal

La maison du gendre de Ben Ali à Montréal

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement fédéral déclare que les proches du président déchu de la Tunisie, Ben Ali, ne sont pas les bienvenus au Canada.

Le gouvernement Harper a fait cette déclaration alors que des rumeurs laissent entendre que le beau-frère de Ben Ali, ainsi que son épouse et leurs enfants, seraient arrivés à Montréal vendredi à bord de leur jet privé.

Douglas Kellam, porte-parole du ministère de l'Immigration, n'a pas voulu confirmer ou infirmer ces rumeurs, alléguant qu'il ne pouvait commenter des cas spécifiques pour des raisons de respect du caractère privé de l'affaire.

M. Kellam a toutefois indiqué qu'une personne présente sur le territoire canadien n'y étant pas la bienvenue sera confrontée aux autorités. Il a précisé que les proches de l'ancien président tunisien, de même que leur famille, n'étaient pas les bienvenus au pays.

Plus tôt cette semaine, 33 membres de la famille de M. Ben Ali ont été détenus alors qu'ils tentaient de fuir la Tunisie.

Ben Ali a quitté la Tunisie le 14 janvier à la suite de manifestations de la population contre le taux de chômage très élevé et la politique stagnante régnant au pays.

Les Tunisiens ont aussi dénoncé le mode de vie somptueux de la famille de Ben Ali, de même que son régime autoritaire.

Ben Ali a trouvé refuge en Arabie saoudite.

Malgré le départ de Ben Ali, les manifestations se poursuivent en Tunisie pour protester contre le gouvernement de transition, qui comprend plusieurs ministres de l'ère de l'ex-président.

La semaine dernière, des rumeurs sur Internet indiquaient que le gendre Ben Ali, qui a acheté une maison de plusieurs millions de dollars à Montréal il y a deux ans, s'était réfugié au Canada avec sa famille. D'autres allégations ont toutefois indiqué qu'ils se trouveraient dans un hôtel du Disneyland de Paris.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !