•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manon Oligny propose « Icônes, à vendre »

Radio-Canada
Une scène de « Icônes, à vendre »Une scène de « Icônes, à vendre »

Danse-Cité, en coproduction avec la Société des arts technologiques, présente Icônes, à vendre par la compagnie Manon fait de la danse.

Le spectacle est sous-titré : Ceci est mon corps livré pour vous.

La chorégraphe Manon Oligny a conçu ce spectacle avec la défunte écrivaine Nelly Arcan.

Elle a voulu illustrer la vision de l'utilisation socioéconomique des femmes, qu'elle partageait avec son amie.

L'ampleur de la mise en valeur et en marché de soi dans une société saturée par l'omniprésence des sites personnels et des réseaux sociaux retient l'attention de Mme Oligny.

S'inspirant des sites d'enchères en ligne, Icônes, à vendre se présente sous la forme d'un catalogue de vente dansant. À la frontière du réel et du virtuel, du sacré et du profane, cette vente web prend des allures de cérémonie liturgique.

Non seulement Manon Oligny explore les tabous et la banalisation des représentations contemporaines de la femme, mais elle s'intéresse aussi à l'idéologie marchande du corps.

Après L'Éducation physique (2006) et L'Écurie (2008), elle signe ici sa troisième oeuvre dans le cadre des Traces-Chorégraphes de Danse-Cité.

Danse

Arts