•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Québec va revoir sa façon de faire

Maison en construction
Radio-Canada

La Ville de Québec admet qu'il y a des ratés dans la densification de certains quartiers, notamment dans le Vieux-Beauport où des résidents font circuler une pétition.

Des résidents du secteur du boulevard des Chutes et de l'avenue du Collège se sont plaints de voir des maisons unifamiliales être démolies pour être remplacées par des édifices à logements.

Les conseillers municipaux Julie Lemieux et François Picard se sont rendus sur place afin de constater les problèmes soulevés par les citoyens. Mme Lemieux indique qu'elle et son collègue ont convenu qu'une réflexion s'imposait. « On a convenu que c'était important justement de faire une réflexion plus globale sur l'avenir de ces anciens quartiers-là, pas seulement à Beauport, mais aussi dans tous les arrondissements », explique Mme Lemieux.

La réglementation actuelle permet parfois l'ajout d'un deuxième étage aux édifices existants. Toutefois, c'est la démolition de maisons afin de construire des multiplex qui inquiète le plus la conseillère.

« Il y a des questions à se poser pour s'assurer que ce ne soit pas trop cordé, finalement, qu'il reste de grands terrains, qu'il reste des unifamiliales et qu'on ait aussi parfois des duplex, mais qui se marient bien avec le reste du quartier », souligne la conseillère.

Un dossier a été soumis aux urbanistes de la Ville. Ils devront revoir les procédures en ce qui a trait à la densification.

Gilles Godbout, un des résidents qui a sonné l'alarme, se dit encouragé par la réaction des conseillers. Il souligne que la situation préoccupe véritablement les résidents. « Ce qu'on nous dit pour l'instant, c'est une bonne nouvelle, mais on va continuer à suivre le dossier », dit-il.

Gilles Godbout a fait circuler une pétition pour s'opposer à la densification urbaine dans le secteur. La pétition, qui compte près de 200 noms, sera présentée mardi soir au conseil d'arrondissement de Beauport.