•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bisbille autour de la mairie de Saint-Jérôme

Gilles Robert, député péquiste de Prévost
Gilles Robert, député péquiste de Prévost
Radio-Canada

Le député péquiste Gilles Robert a répliqué lundi aux reproches que lui ont adressés le maire de Saint-Jérôme et la députée bloquiste de Rivière-du-Nord.

Il réagissait à la conférence de presse qu'ont tenue Marc Gaston et Monique Guay la semaine dernière pour dénoncer sa position très critique à l'égard de la façon dont le maire Gascon administre sa Ville.

Gilles Robert s'est insurgé contre cette attaque en règle.

Je n'ai aucune leçon de transparence, de crédibilité et de savoir-être à recevoir d'un maire qui est dans l'eau chaude et qui baigne dans la controverse depuis déjà plusieurs mois déjà.

Gilles Robert

Le 13 janvier, la députée bloquiste reprochait à M. Gilbert de contribuer au climat de méfiance à l'égard des élus en exigeant le retrait du maire de Saint-Jérôme, le temps que le ministère des Affaires municipales mène son enquête administrative.

Monique Guay n'était pas à son bureau de comté lundi pour s'expliquer.

Vendredi, le Bloc québécois a publié un communiqué pour nuancer les propos de sa députée. Lundi, c'est son chef qui a répondu aux questions. « Je pense qu'elle a corrigé les choses le lendemain. Ça arrive en politique. En corrigeant le tir, c'est de dire qu'elle aurait pu faire les choses autrement », a indiqué Gilles Duceppe.

Le président du Bloc québécois de Rivière-du-Nord, lui, en a rajouté. En entrevue téléphonique avec Radio-Canada, Rhéal Fortin a dit « déplorer les comportements du député péquiste Gilles Robert qui demande la démission de Marc Gascon. » « Je trouve ça triste. Il faut cesser de tirer des roches les uns sur les autres », a-t-il déclaré.

Rhéal Fortin avait tenté d'être le candidat du PQ contre Gilles Robert en 2008. Sa firme d'avocats a aussi été liée au cabinet d'avocats Deveau, Bourgeois, Gagné, Hébert & associés qui a participé aux cinq campagnes électorales du maire Gascon. Cette firme s'occupe aujourd'hui du contentieux de la Ville.

Le député péquiste de Prévost, Gilles Robert, a demandé à la Commission municipale du Québec de faire enquête sur les nombreuses allégations d'élections clé en main dans les municipalités du Québec. Selon lui, il est temps de faire le ménage.

D'après un reportage de Pierre Duchesne

Grands Titres