•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samuel Angers, un nom à retenir

Patinage artistique

Photo : AFP

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le jeune Samuel Angers connaît une première saison au-delà des attentes chez les juniors.

Non seulement le Gatinois de 16 ans a obtenu du succès au niveau provincial, il a récemment décroché l'or au Défi de l'Est, une importante compétition nationale.

Pourtant, cette saison devait servir de transition entre le novice et le junior.

« On y allait étape par étape, c'était plus une année de préparation pour savoir à quoi s'attendre pour l'année d'après. Alors c'est vraiment le fun que ça aille bien comme ça », a-t-il indiqué à Radio-Canada Sports.

Angers aborde avec beaucoup d'optimisme les Championnats canadiens juniors qui se déroulent à Victoria, en Colombie-Britannique, cette semaine. Il fait d'ailleurs figure de favori pour l'emporter.

« Je m'entraîne très fort pour cette compétition, alors mon but à Victoria, ça serait une médaille », a-t-il mentionné.

Ses récentes performances le placent sous les projecteurs. « Oui, il y a définitivement une pression supplémentaire, mais pour nous, l'important a toujours été la performance et la progression », a soutenu son entraîneuse, Guylaine Blouin.

Et son protégé progresse très bien. À un tel point qu'il pourrait même faire le saut chez les seniors avant la fin de l'année. Mais avant de penser à ce nouveau défi, Angers devra être plus constant.

« À chacune des compétitions, le programme court n'a pas été à la hauteur de ce qu'on voulait, a précisé Blouin. Pour les Championnats canadiens, c'est là-dessus qu'on a misé. Il faut réussir à faire une performance sans faute dans le programme court. »

Selon elle, Angers peut viser les Jeux olympiques de Sotchi en 2014 s'il poursuit sa progression.

(D'après un reportage de Jonathan Jobin)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !