•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Flaherty freine de nouveau l'ardeur des emprunteurs

Maisons à vendre, à Oakville en Ontario.

Maisons à vendre à Oakville, en Ontario (archives)

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada
Mis à jour le 

Le ministre des Finances du Canada, Jim Flaherty, annonce de nouvelles règles en matière d'emprunts hypothécaires au pays.

Ottawa veut rendre l'emprunt plus difficile, alors que les taux d'intérêt sont très bas et qu'ils monteront assurément, a précisé Jim Flaherty.

Dorénavant, la période maximale d'amortissement des nouveaux prêts hypothécaires assurés garantis par la Société canadienne d'hypothèque et de logement (SCHL) passera de 35 ans à 30 ans. Les prêts garantis sont offerts à ceux qui n'ont pas mis 20 % de mise de fonds lors de l'achat d'une propriété.

Ottawa fixe un nouveau plafond de 85 % pour le montant qu'un propriétaire peut emprunter dans le refinancement de son hypothèque. Ce plafond s'élève présentement à 90 %.

Ces mesures entreront en vigueur le 18 mars 2011.

Avec un amortissement maximal qui passe de 35 à 30 ans, les nouveaux propriétaires devront payer davantage. Par exemple, le paiement d'une hypothèque de 300 000 $ à 4 % d'intérêt passera de 1322 $ à 1426 $ par mois.

Le gouvernement n'assurera plus les marges de crédit garanties par des propriétés, telles que les marges de crédits hypothécaires. Les produits de crédit à la consommation dont l'utilisation n'est pas liée à des achats concernant l'habitation, précise le gouvernement, seront gérés par les institutions financières.

Cette mesure entrera en vigueur le 18 avril 2011.

Le ministre Flaherty précise qu'il veut éviter que les Canadiens empruntent sur la valeur de leur maison pour acheter des bateaux, des automobiles et des téléviseurs.

Il ne s'agit pas des premières mesures prises par le ministre Flaherty à l'endroit des emprunteurs hypothécaires. D'autres ont été mises de l'avant en 2008 et en février dernier.

Des données compilées en 2010 indiquent que le niveau d'endettement moyen des Canadiens a atteint des niveaux records.

Réactions

L'association Option consommateurs estime qu'il s'agit d'un pas dans la bonne direction pour lutter contre le surendettement, tout en soulignant que cela ne réglera pas tous les problèmes.

Selon Dominique Gervais, avocate pour le groupe de défense des droits des consommateurs, d'autres mesures doivent être adoptées par le gouvernement pour réduire l'endettement des Canadiens.

Par contre, ces nouvelles mesures vont pénaliser les premiers acheteurs, selon le courtier Hugo Leroux, président de la firme Hypothéca. Avec la réduction de l'amortissement à 30 ans, les nouveaux propriétaires devront payer une hypothèque plus importante, ce qui réduira leur pouvoir d'achat.

Budget fédéral 2011

Le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, a par ailleurs affirmé lundi qu'il accepterait d'inclure certaines suggestions de l'opposition dans son prochain budget.

Il n'est toutefois pas question de faire de nouvelles dépenses majeures ou d'annuler les baisses d'impôts des entreprises, entrées en vigueur le 1er janvier dernier.

Les libéraux et les néo-démocrates souhaitent le retrait de ces mesures fiscales.

Le ministre Flaherty pourrait accepter de faire des dépenses supplémentaires modestes, dans l'aide au secteur forestier par exemple. Ces nouvelles dépenses devront toutefois être accompagnées de coupes dans d'autres programmes gouvernementaux, a-t-il dit.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Consommation

Économie