•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Guyana reconnaît la Palestine comme un État indépendant

Le président guyanais Bharrat Jagdeo, lors de la 65e Assemblée générale des Nations unies (24 septembre 2010)

Le président guyanais Bharrat Jagdeo, lors de la 65e Assemblée générale des Nations unies (24 septembre 2010)

Photo : AFP / Emmanuel Dunand

Radio-Canada

La Guyana se joint à d'autres pays d'Amérique du Sud et reconnaît officiellement le futur État palestinien.

L'État espère ainsi contribuer à la résolution du conflit israélo-palestinien et « à la création d'une paix et d'une stabilité durables dans la région », révèle un communiqué du ministère guyanien des Affaires étrangères, diffusé jeudi.

Tandis que les dirigeants palestiniens croient que la reconnaissance de leur futur État favorisera un accord avec Israël, les responsables israéliens estiment plutôt ce geste inutile et nuisible au processus de paix.

En décembre dernier, le Brésil, l'Argentine, la Bolivie et l'Équateur ont reconnu la Palestine comme étant un État indépendant, le délimitant à l'intérieur des frontières de 1967, soit le territoire d'avant la guerre israélo-arabe des Six Jours et l'occupation de la bande de Gaza et de la Cisjordanie.

Le Chili avait à son tour emboîté le pas, la semaine dernière, sans toutefois aborder la question des frontières.

La Guyana est un pays de quelque 800 000 habitants. Exportateur de sucre et d'or, il a obtenu son indépendance du Royaume-Uni en 1966.

Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

International