•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrestations à Port-au-Prince

Un policier haïtien en patrouille à Port-au-Prince, en décembre.

Un policier haïtien en patrouille à Port-au-Prince, en décembre.

Photo : AFP / Hector Retamal

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La tension est vive en Haïti, où une dizaine de personnes ont été arrêtées dans la capitale, après des incidents.

Des partisans de Jude Célestin, le dauphin du président sortant, manifestent depuis jeudi soir dans les quartiers du sud de Port-au-Prince. Des barricades ont été élevées, et des témoins font état de tirs. Des véhicules transportant des armes auraient aussi été interceptés.

Haïti est en pleine crise politique. Le président René Préval a reçu jeudi le rapport de l'Organisation des États américains (OEA) et a exprimé des réserves quant à ses conclusions. Ce rapport, qui n'a pas encore été rendu public, évalue le résultat contesté du premier tour des élections présidentielles et émet des recommandations à ce sujet.

Jude CélestinAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jude Célestin

Photo : AFP / Thony Belizaire

Selon des fuites survenues en début de semaine, l'OEA recommanderait d'exclure du deuxième tour de l'élection le candidat du parti au pouvoir, Jude Célestin.

L'OEA aurait des preuves d'irrégularités dans le déroulement des opérations électorales.

Elle recommanderait donc que le candidat arrivé troisième, Michel Martelly, passe au second tour contre l'ancienne première dame, Mirlande Manigat, arrivée première.

« Si notre candidat est en deuxième position ou bien en première position, et que l'on veut à tout prix qu'il soit basculé en troisième position pour ne pas l'avoir au second tour, je ne trouve pas ça correct. Pour moi, c'est un coup d'État » a déclaré Joseph Lambert, le coordonnateur du Parti Inité (parti du président).

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !