•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au moins 6 morts dans une fusillade; une élue démocrate blessée

Gabrielle Giffords en juillet 2010
Gabrielle Giffords en juillet 2010 Photo: La Presse canadienne / AP/Drew Angerer

Une fusillade a fait au moins six morts et 13 blessés, dont la représentante démocrate Gabrielle Giffords, samedi lors d'un événement public à Tucson, en Arizona.

Le juge fédéral John Roll et une fillette de neuf ans se trouvent parmi les personnes tuées.

Pour sa part, Gabrielle Giffords repose dans un état critique après avoir été atteinte d'une balle à la tête.

Les responsables de l'University Medical Center de Tucson, où elle a été transportée, ont indiqué que la représentante avait subi une opération et était en vie. Le Dr Peter Rhee a dit être optimiste quant à ses chances de rétablissement. Le Dr Rhee a précisé que Mme Giffords avait été atteinte d'une seule balle qui a traversé sa tête.

Plus tôt, des médias américains avaient annoncé que Mme Giffords était morte.

L'University Medical Center de Tucson soutient avoir reçu 10 blessés, dont la fillette de neuf ans qui est morte peu après son arrivée à l'hôpital. Cinq patients, incluant Mme Giffords, sont dans un état critique. Les autres blessés ont été transportés dans d'autres hôpitaux de la région.

L'attaque est survenue vers 10 h, heure locale, devant un supermarché Safeway de Tucson. Gabrielle Giffords, 40 ans, y tenait un rassemblement politique.

Fusillade en Arizona Photo : PC / AP/Matt York

Un suspect détenu, une deuxième personne recherchée

Jared Lee Loughner en 2006Photo de Jared Lee Loughner dans l'album de fin d'année du Mountain View High School, en 2006. Photo : PC / AP Photo

Un suspect a été arrêté par la police, qui a aussi saisi un pistolet semi-automatique. Le shérif local Clarence W. Dupnik a indiqué que l'homme a voulu s'enfuir et a été plaqué au sol par deux passants avant d'être arrêté.

Le shérif Dupnik a indiqué que le suspect a 22 ans. Il l'a décrit comme étant « instable », « influençable » et ayant un « passé agité ». Le shérif précise qu'il refuse de coopérer avec les autorités. Il n'a pas dévoilé son identité, mais plusieurs médias américains, citant des sources policières, disent qu'il s'agit Jared Lee Loughner.

Selon M. Dupnik, Gabrielle Giffords était la personne visée par l'attaque, mais n'a pas précisé si elle a été la première personne atteinte.

Les policiers croient que le suspect n'a pas agi seul et recherchent un deuxième individu, qu'ils considèrent comme une « personne d'intérêt », a précisé le shérif Dupnik.

Les autorités ignorent les motivations du suspect. Dans des vidéos mis en ligne sur YouTube et portant son nom, il décrit notamment ses théories sur la création d'une nouvelle monnaie américaine. Il se plaint également du taux d'analphabétisme parmi les résidents du district représenté par Mme Giffords.

Quelques heures avant la tuerie, il a publié sur une page MySpace à son nom un message disant « au revoir, mes amis » et « s'il vous plaît, ne m'en voulez pas ». La page MySpace a été fermée quelques minutes après que son identité ait été révélée.

« Une tragédie pour tout le pays », dit Obama

Lors d'une déclaration à la presse en fin d'après-midi, M. Obama a indiqué qu'il s'agissait d'« une tragédie pour l'Arizona et pour tout le pays ». Plus tôt, dans un communiqué, il avait qualifié la fusillade de « tragédie innommable » et d'« acte insensé ».

Des centaines de personnes sont rassemblées au Capitole de l'Arizona pour se recueillir.Des centaines de personnes sont rassemblées au Capitole de l'Arizona pour se recueillir. Photo : PC / AP/Ross D. Franklin

Il a parlé de Gabrielle Giffords comme d'une « amie ».

Le président a indiqué que l'enquête avait été confiée au FBI. Il a précisé qu'à sa demande le directeur du FBI, Robert Mueller, a été dépêché sur place pour la superviser.

Les adversaires politiques de Mme Giffords ont aussi exprimé leur indignation pour la fusillade. Le nouveau président de la Chambre des représentants, le républicain John Boehner, s'est dit horrifié par « l'attaque insensée contre la représentante Gabrielle Giffords et des membres de son équipe ».

L'ancienne candidate républicaine à la vice-présidence, Sarah Palin, a elle aussi adressé un message de sympathie à la représentante démocrate ainsi qu'aux familles des victimes.

L'élue démocrate à la Chambre des représentants Gabrielle Giffords, lors de son assermentation, le 5 janvier 2011, avec le président de la Chambre, John BoehnerL'élue démocrate à la Chambre des représentants Gabrielle Giffords, lors de son assermentation, le 5 janvier 2011, avec le président de la Chambre, John Boehner Photo : PC / AP/Susan Walsh

Une démocrate centriste

Gabrielle Giffords a été élue pour la première fois à la Chambre des représentants en 2006. Elle a été réélue lors des élections de mi-mandat de novembre pour un troisième mandat. Elle a remporté après une lutte serrée avec un candidat favori du Tea Party.

Représentant un État plutôt à droite, Mme Giffords est considérée comme une démocrate centriste.

Elle s'est toutefois attiré l'ire de la droite, spécialement en raison de son appui à la loi sur la santé. Par exemple, le district de Mme Giffords était ainsi marqué d'une cible sur une carte des États-Unis diffusée par Sarah Palin avant les élections de novembre.

En mars dernier, son bureau de Tucson avait été vandalisé quelques heures après que la Chambre des représentants eut voté pour approuver la loi sur la santé de Barack Obama.

En raison de la fusillade, la Chambre des représentants a convenu de repousser tous les votes qui devaient avoir lieu la semaine prochaine. Cela inclut le vote, prévu mercredi, d'une initiative républicaine visant à abroger la réforme de la santé.

Gabrielle Giffords est mariée avec l'astronaute Mark Kelly, qui doit commander l'équipage de la navette Endeavour. Ce sera en principe le dernier vol d'un orbiteur américain prévu au printemps.

Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, Reuters, et CNN