•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première serre commerciale sur les toits de Montréal

Légumes au marché
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Montréal accueillera bientôt sa première serre commerciale en milieu urbain. La Ferme Lufa devrait être complétée d'ici quelques semaines. Elle sera construite sur le toit d'un immeuble de l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville.

Du haut des airs, sur le toit d'un immeuble industriel, la Ferme Lufa offre un point de vue imprenable sur le Marché central. La serre, dont la superficie équivaut à celle d'un terrain de soccer, sera la première du genre en Amérique du Nord.

À terme, 2000 personnes du quartier pourront se procurer des légumes frais chaque semaine, sans pesticide ni OGM. Les légumes, acheminés vers différents points de livraison, seront offerts moins de 24 heures après la cueillette.

« Dans moins de deux mois, on offrira une trentaine de sortes de légumes. Des tomates, des concombres, de la roquette, des aubergines, des poivrons... un peu de tout », affirme Mohamed Hage, le créateur des Fermes Lufa. « L'idée, c'est d'assembler un panier que l'on pourra offrir directement aux consommateurs », ajoute-t-il.

La construction de serres sur le toit des immeubles industriels comporte aussi son lot d'avantages. Selon Mohamed Hage, le propriétaire actuel de l'immeuble verra ses coûts de chauffage diminuer de plus de 20 %.

« Il y a beaucoup moins de perte de chaleur par le toit. Mais c'est aussi un gros avantage pour d'autres immeubles du genre à Montréal. Il y a beaucoup de bâtiments industriels qui sont très mal isolés et qui consomment beaucoup d'énergie », explique-t-il.

Le jeune homme caresse d'ailleurs de grandes ambitions. Il souhaite transposer le concept sur d'autres immeubles, encore plus grands.

C'est une serre que l'on veut reproduire un peu partout sur d'autres toits plats. Il y en a beaucoup dans les quartiers industriels, comme on le voit d'ici.

Une citation de :Mohamed Hage, créateur des Fermes Lufa

Des toits ont d'ailleurs été repérés à Montréal et en Ontario pour poursuivre l'expérience.

D'après un reportage de Maxime Coutié

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !