•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Chili reconnaît l'État palestinien

Le ministre des Affaires étrangères du Chili, Alfredo Moreno, le 26 novembre 2010

Le ministre des Affaires étrangères du Chili, Alfredo Moreno, le 26 novembre 2010

Photo : AFP / Yuri Cortez

Radio-Canada

À l'instar d'autres pays d'Amérique latine, le Chili annonce qu'il reconnaît la Palestine comme « État libre, indépendant et souverain ».

La déclaration, faite par le ministre des Affaires étrangères, Alfredo Moreno, ne fait toutefois pas mention d'un quelconque tracé des frontières de cet État.

Le mois dernier, le Brésil, l'Argentine, la Bolivie et l'Équateur ont reconnu la Palestine comme étant un État indépendant, le délimitant à l'intérieur des frontières de 1967, soit le territoire d'avant la guerre israélo-arabe des Six Jours et l'occupation de la bande de Gaza et de la Cisjordanie.

L'Uruguay a annoncé qu'il reconnaîtrait à son tour l'État palestinien en 2011. Le Mexique, le Pérou et le Nicaragua envisageraient aussi d'emboîter le pas.

Cuba, le Venezuela, le Nicaragua et le Costa Rica reconnaissaient déjà l'État palestinien.

Les États-Unis désapprouvent cette vague de reconnaissance de l'État palestinien, soutenant qu'elle est prématurée. Pour sa part, Israël juge que de telles initiatives ne peuvent que nuire au processus de paix.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !