•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un centre pour la communauté africaine

Un panneau annonce l'ouverture du centre communautaire en 2013.

Un panneau annonce l'ouverture du centre communautaire en 2013.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La première pelletée de terre pour la construction d'un centre culturel africain devrait avoir lieu cette année.

Le complexe, qui sera érigé dans le West End, vise à doter la communauté africaine, forte de 20 000 membres à Winnipeg, d'une vitrine pour promouvoir sa culture.

Selon les responsables, le projet aidera également à lutter contre la montée de la criminalité chez les jeunes africains. Cela fait plusieurs années déjà que l'idée faisait son chemin, mais des divergences d'opinions avaient empêché jusque-là sa concrétisation.

La Fondation des Africains du Canada a acquis un terrain dans la rue Hargrave, situé à l'intersection des avenues Ellice et Qu'Appelle, en vue d'y construire un complexe de 18 millions de dollars.

Le groupe est actuellement en train de collecter 7 millions de dollars afin de pouvoir commencer, cette année, la première phase du projet. Celle-ci prévoit la construction d'une grande salle de rencontres, de bureaux et d'une garderie. Dans une seconde phase, une centaine d'appartements à usage locatif seront bâtis.

Ce centre sera dédié aux nouveaux arrivants et principalement aux réfugiés, selon Isaiah Fomunyam, directeur de la collecte de fonds de la Fondation des Africains du Canada.

Le président de l'Amicale de la francophonie multiculturelle du Manitoba, Mamadou Ka, se réjouit de la nouvelle. « Il s'agira premièrement d'un lieu de rassemblement pour toute la communauté et, deuxièmement, d'un endroit où les communautés collaboreront pour que la culture africaine puisse revivre au Manitoba ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !