•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des amateurs de corail mettent un poisson envahissant au menu

Rascasse volante
Photo: AFP
Radio-Canada

En Floride, des défenseurs de l'environnement ont trouvé une recette simple pour se débarrasser d'un poisson qui menace les coraux : ils le mangent.

La Fondation pour l'éducation à l'environnement et aux coraux (REEF) a ainsi produit un livre de recettes joliment illustré contenant 45 façons d'apprêter la rascasse volante, un poisson aux épines vénéneuses, mais à la chair exquise, selon les auteurs.

La rascasse volante est originaire du Pacifique, de l'océan Indien et de la mer Rouge. Les scientifiques pensent qu'elle serait apparue dans la baie de Biscayne, à Miami, lors du passage de l'ouragan Andrew en 1992. Six poissons se seraient échappés de leur aquarium.

Sans prédateurs naturels, la rascasse a pullulé jusqu'à devenir dangereuse pour l'écosystème marin. Elle dévore joyeusement d'autres poissons, des crevettes et des crabes, menaçant ainsi les magnifiques coraux que l'on retrouve dans la région.

L'espèce a été classée au palmarès des 15 plus grandes menaces à la biodiversité par certains scientifiques.

Selon Lad Akins, auteur du livre The Lionfish Cookbook et directeur de REEF, créer une demande et un marché pour la rascasse est l'une des meilleures façons de s'en débarrasser.

Le livre explique comment manipuler le poisson, idéalement avec des gants de caoutchouc pour éviter de toucher le venin des épines.

« Le venin ne se retrouve que dans les épines. Cuire le poisson serait suffisant pour dénaturer le venin, même si on laissait les épines. Mais c'est assez simple de les couper », explique-t-il.

Aucun restaurant floridien n'offre encore la rascasse volante au menu, mais plusieurs personnes ont déjà acheté le livre par internet.

Avec les informations de Reuters