•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ANEL s'insurge contre la poursuite intentée contre Écosociété

Couverture du livre « Noir Canada »
Radio-Canada

L'Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) s'insurge contre la poursuite intentée par Barrick Gold contre la maison d'édition Écosociété.

L'ANEL soutient la requête de la maison d'édition qui demande à la Cour supérieure du Québec de déclarer abusive la poursuite en diffamation intentée contre l'éditeur à la suite de la publication du livre Noir Canada.

Dans un communiqué, l'Association se fonde sur deux arguments pour dire que « cette poursuite se définit comme une poursuite bâillon » :

  • la démesure des demandes de compensation financière;
  • l'adoption par le gouvernement du Québec d'une loi contre ce type de procédure judiciaire.

L'ANEL conclut que la poursuite devrait être rejetée.

Poursuite de 6 millions de dollars

L'auteur Alain Deneault a écrit « Off-Shore, paradis fiscaux et souveraineté criminelle »L'auteur Alain Deneault a aussi écrit « Off-Shore, paradis fiscaux et souveraineté criminelle »

En avril 2008, la Canadienne Barrick Gold déposait une poursuite de 6 millions de dollars contre Alain Deneault et ses collaborateurs Delphine Abadie et Wiliam Sacher, auteurs du livre Noir Canada : pillage, corruption et criminalité en Afrique.

La plus importante société aurifère du monde les accusait d'avoir lancé, avec ce livre, une campagne de diffamation contre l'entreprise.

Une campagne qui visait, selon la compagnie, à ternir sa réputation, « sans vérifier la véracité et la crédibilité d'informations extrêmement graves au sujet de Barrick ».

L'ANEL rappelle qu'elle prône la liberté d'expression et le respect du droit d'auteur.