•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'homosexualité n'est plus considérée comme une maladie mentale

Homosexualité
Photo: iStock
Radio-Canada

Le ministre albertain de la Santé, Gene Zwozdesky, vient d'ordonner que l'homosexualité soit retirée du guide de diagnostic sur les troubles mentaux, plus de 35 ans après que l'Association américaine de psychiatrie ait cessé de considérer l'homosexualité comme une maladie mentale.

Le gouvernement a décidé d'apporter des changements au guide médical qui est utilisé par les médecins pour encadrer les soins offerts aux patients après avoir été informé de la situation par un journaliste.

Ce retrait entre immédiatement en vigueur. Jusqu'à mardi dernier, l'homosexualité faisait partie des troubles mentaux de la sexualité en Alberta, au même titre que la pédophilie et la bestialité.

Les représentants du gouvernement albertain ne peuvent expliquer pourquoi des changements n'ont pas été apportés plus tôt au document.

L'Association américaine de psychiatrie a cessé de considérer l'homosexualité comme une maladie en 1973.