•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Total et Suncor s'unissent

Chargement de l’image

Exploitation de sables bitumineux à Fort McMurray, en Alberta (archives)

Photo : AFP / Mark Ralston

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les pétrolières Total et Suncor ont annoncé vendredi un partenariat de plusieurs milliards de dollars pour développer les activités reliées à l'exploitation des sables bitumineux en Alberta.

Avec un investissement de 1,75 milliard de dollars, Total obtient de Suncor des parts importantes dans le projet minier de Fort Hills, près de Fort McMurray. Total obtient également 49 % des parts dans le projet de raffinerie de bitume Voyageur que Suncor avait mis de côté en 2008 en raison de coûts trop élevés.

Pour sa part, Suncor devient partenaire dans le projet Joslyn, détenu par Total. Pour le président de Total Canada, Jean-Michel Gires, il s'agit d'un partenariat qui permettra à l'entreprise de partager les coûts et les risques liés à de tels projets.

Cette transaction aidera également la pétrolière Total à atteindre ses objectifs de production de 200 000 barils de pétrole par jour d'ici 10 ans.

Pierre Fournier, analyste auprès de la firme Raymond James, n'est pas surpris de voir Suncor former un partenariat avec Total. Après l'achat de Petro-Canada, il s'agit d'une autre façon pour l'entreprise de consolider sa position dans les sables bitumineux.

En investissant autant d'argent, Total doit cependant revoir ses autres investissements. Par exemple, les plans de construction d'une raffinerie en banlieue d'Edmonton sont maintenant suspendus indéfiniment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !