•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

17 millions pour la réfection du pont Osborne

Selon le plan proposé, la réfection du pont Osborne étendrait sa durée de vie de 75 ans.

Selon le plan proposé, la réfection du pont Osborne étendrait sa durée de vie de 75 ans.

Photo : Google Maps

Radio-Canada

Depuis plus de 20 ans, la ville de Winnipeg souhaite faire plus de place aux piétons et aux cyclistes sur le pont Osborne, qui enjambe la rivière Assiniboine. Des travaux de réfection prévus au printemps prochain pourraient enfin le permettre.

Le pont Osborne accuse ses 33 ans de service, supportant quelque 40 000 voitures par jour, et une cure de jouvence ne sera pas du luxe. La Ville envisage un projet de réfection de 17 millions de dollars qui devrait prolonger la durée de vie de la structure de 75 ans, tout en le rendant plus sécuritaire pour les piétons.

La Ville souhaite faciliter la cohabitation entre piétons, cyclistes et automobilistes, tout en privilégiant l'aspect esthétique. Le tablier du pont sera élargi d'un 1,5 mètre, ce qui permettra l'ajout d'un accotement pour les cyclistes, laissant les trottoirs aux piétons.

« La nouveauté est que nous avons engagé une équipe d'artistes qui travaillent avec les ingénieurs afin d'intégrer de l'art sur le pont », explique le gestionnaire de projet et ingénieur, Matt Chislett.

Certains sont d'avis que les modifications apportées au pont ne faciliteront pas le trafic, d'autres saluent le projet.

Cela ne fera que déplacer les problèmes de circulation dans Osborne Village, pense un restaurateur, Basil Lagopoulos, qui vit dans le quartier depuis près de 50 ans.

« J'ai dû me serrer contre la clôture afin de laisser passer des cyclistes », s'insurge Jason Van Rooy, un piéton, qui voit d'un bon oeil l'ajout d'une voie pour les cyclistes. Selon lui, les automobilistes devraient même être bannis de ce pont.

Deux options sont envisagées pour la restauration du pont, mais dans les deux cas, l'espace attribué aux automobiles restera le même que celui qu'il offre actuellement.

La différence entre les deux plans réside dans la place réservée aux piétons et aux cyclistes. L'un des scénarios prévoit un trottoir large de 2,7 mètres des deux côtés du pont et une piste cyclable de 1,8 mètre. L'autre option propose un trottoir de 4,1 mètres de large du côté ouest du pont pour les cyclistes et les piétons, et de l'autre côté un trottoir de 2,5 mètres et un bas-côté de 1,2 mètre de large pour les cyclistes.

Les travaux débuteront au printemps prochain et devraient être terminés d'ici la fin 2012.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !