•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les PME déclarent la guerre aux cartes de crédit

Trois grandes cartes de crédit.
Trois grandes cartes de crédit Photo: La Presse canadienne / AP Photo/Mark Lennihan

La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) incite les consommateurs à payer comptant ou à l'aide d'une carte de débit lorsqu'ils effectuent leurs achats. Le FCEI lancera une campagne en ce sens au début de 2011.

La campagne vise à sensibiliser les consommateurs au fait que les détaillants doivent payer des frais pouvant aller jusqu'à 3 % de la somme des achats, aux compagnies Visa et MasterCard, lorsque le consommateur paie avec la carte de crédit.

Les paiements en argent comptant ou par carte de débit coûtent beaucoup moins cher en frais aux commerçants.

Mercredi, le Bureau de la concurrence a déposé une demande au Tribunal de la concurrence visant à faire abolir les règles « contraignantes et anticoncurrentielles » imposées par Visa et MasterCard aux commerçants qui acceptent leurs cartes de crédit.

Visa et MasterCard obligent les détaillants à offrir les mêmes prix à ceux qui payent à l'aide d'une carte de crédit qu'à ceux qui utilisent un autre mode de paiement.

La commissaire à la concurrence, Melanie Aitken, explique que les frais imposés à l'utilisation des cartes de crédit sont donc répartis sur l'ensemble des achats en magasin, ce qui fait que tous les consommateurs payent plus cher leurs produits, peu importe la méthode de paiement.

Les détaillants membres de la FCEI seront invités à placarder des affiches dans leurs commerces pour sensibiliser les clients.

La FCEI demande aussi au ministre fédéral des Finances Jim Flaherty de permettre aux détaillants de facturer les frais supplémentaires aux clients qui utilisent les cartes de crédit, et aussi de refuser des cartes de crédit à prime, qui coûtent encore davantage aux commerçants.

La FCEI compte 100 000 membres au Canada.