•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Graham Fraser remet son rapport final

Graham Fraser, commissaire aux langues officielles
Graham Fraser, commissaire aux langues officielles
Radio-Canada

Le Commissariat aux langues officielles estime que la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver aurait dû faire plus de place au français.

Le commissaire Graham Fraser a rendu public mardi son rapport final sur les Jeux olympiques et paralympiques.

M. Fraser déplore notamment que tous les textes et les chansons de la cérémonie d'ouverture aient été en anglais et qu'il n'y ait eu qu'une seule chanson en français.

Il attribue cet échec linguistique à deux facteurs. À son avis, les directives du gouvernement canadien au comité organisateur des jeux concernant les langues officielles n'étaient pas assez précises.

« C'est l'importance d'être très clair dans les ententes qui sont signées entre le patrimoine canadien et l'organisation des jeux ou des événements. Si on n'est pas très clair dans les exigences, s'il y a du vague, si ce n'est pas explicite, ça laisse [place] à l'interprétation des organisateurs », explique M. Fraser.

Cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de VancouverCérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Vancouver Photo : PC / Ivan Sekretarev

De plus, il estime que le secret entourant les cérémonies d'ouverture a aussi contribué aux manquements linguistiques. « C'était compliqué par le fait que la tradition veut que les cérémonies d'ouverture soient un grand secret et une grande surprise. Donc, c'était très difficile pour les gens du gouvernement fédéral de savoir le contenu linguistique. Ils se sont fait assurés par les organisateurs qu'il n'y aurait pas de problème [et qu'ils] allaient être éblouis et très contents. »

Le commissaire aux langues officielles dépeint les Jeux olympiques comme une occasion ratée de démontrer au monde que le Canada est bel et bien un pays bilingue.

Par ailleurs, un guide inspiré des leçons tirées des JO de Vancouver devrait voir le jour en 2011. Cet outil donnera un coup de main aux futures organisations d'événements sportifs.