•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

P.K., une décision d'équipe

Darche-Pouliot-Subban

Benoit Pouliot est entouré de Mathieu Darche et P.K. Subban

Photo : AFP / Bruce Bennett/Getty Images

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

P.K. Subban a passé les trois derniers matchs sur la galerie de presse. On commence maintenant à en savoir un peu plus sur les raisons de son avertissement.

Si la décision de le rayer de la formation a été prise par l'entraîneur Jacques Martin, il semble que ça ait été d'abord et avant tout une suggestion de l'équipe.

« Certains événements ont eu lieu, les vétérans sont intervenus, et ça s'est mal passé, une, deux, trois fois, a expliqué l'analyste Dany Dubé sur le plateau de La clique, mercredi. Puis, un comité de leaders est allé voir l'entraîneur pour expliquer ce qui se passait, et les réactions de P.K. Subban à la critique. »

Dubé ajoute que Martin a donc profité de la première occasion pour envoyer un message clair au flamboyant défenseur. Un particulièrement mauvais match, et le discret Yannick Weber avait pris sa place.

« Le message à P.K. : ton talent est important, mais il n'est pas essentiel à la victoire, dit Dubé. Ce qui est essentiel, c'est comment tu te comportes dans l'équipe. »

L'analyste précise toutefois que Subban reste un joueur très populaire auprès de ses coéquipiers, pour autant qu'il s'intègre au concept d'équipe.

Subban totalise 1 but et 8 aides en 25 matchs cette saison. En son absence, le CH a inscrit trois victoires en trois matchs et n'a accordé que trois buts.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !