ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tempête hivernale sur l'est du Canada

Brossard, Québec

Brossard, Québec

Radio-Canada

La neige et le vent qui balaye l'est du Canada depuis lundi rendent les conditions routières difficiles au Québec et en Ontario tandis que dans les Maritimes les fortes pluies et la neige provoquent d'importantes inondations.

L'heure de pointe s'annonce particulièrement difficile dans la région de Montréal où les routes enneigées et la poudrerie ralentissent considérablement les déplacements.

La traversée des ponts et la circulation sur les grands axes routiers qui accèdent à l'île de Montréal sont aussi difficiles en raison de la visibilité réduite et de la chaussée glacée.





On attend encore cinq centimètres de neige dans la région métropolitaine au cours des prochaines heures. La Sûreté du Québec rapporte pour sa part des dizaines de sorties de route et d'accidents sur l'ensemble du réseau routier de la province.

Mardi matin, Transport Québec faisait état de routes généralement enneigées et d'une visibilité variable sur les routes de l'Outaouais, de Montréal, des Laurentides, Lanaudière, de la Montérégie, de l'Estrie, de la région de Québec et dans l'est de la province.

Selon Environnement Canada, les vents et la neige devraient s'atténuer graduellement au cours de la journée dans le sud du Québec. Il est tombé jusqu'à 15 centimètres de neige dans certaines régions du Québec.




Près de 100 centimètres dans le sud-est ontarien

Pendant ce temps, dans le sud-est de l'Ontario, on battait des records de chute de neige. Lundi, il est tombé 70 centimètres de neige dans la région de London. Le record précédent était de 57 centimètres en une seule journée, en 1977. Et ce n'est pas fini...

Les météorologues prévoient encore 20 à 30 centimètres de neige mardi dans cette région située à la jonction des lacs Érié, Ontario et Huron au cours de la journée de mardi. La majorité des écoles et plusieurs entreprises sont fermées pour une deuxième journée consécutive.


Inondations et grandes marées dans l'est du Québec

Dans l'est du Québec, ce n'est pas la neige, mais les fortes pluies des derniers jours qui posent problème.

Dans le Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et sur la Côte-Nord et en Gaspésie, les fortes pluies ont gonflé de nombreux cours d'eau et provoqué d'importantes marées qui inondent les régions côtières sous l'effet des vents qui frôlent les 100 km/h.

Grandes marées à Sainte-Luce

Grandes marées à Sainte-Luce, au Québec

Les puissantes lames qui s'abattent sur les rivages accélèrent l'érosion des berges et provoquent des glissements de terrain qui menacent des dizaines de maison sur la Côte-Nord, notamment.

Le temps est si mauvais dans l'estuaire du Saint-Laurent que plusieurs traversiers sont demeurés à quai, dont celui de la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout.

À Sept-Îles, des maisons menacent de s'effondrer dans le fleuve sous l'assaut des vagues qui sapent leurs fondations tandis que plusieurs rivières menacent de déborder dans le secteur de Port-Cartier.

La Gaspésie est quant à elle aux prises avec d'importantes inondations dans plusieurs secteurs, dont la région de Rivière-au-Renard.

Les habitants de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent ne sont cependant pas au bout de leurs peines puisqu'après les pluies diluviennes des derniers jours, 15 à 25 centimètres de neige sont attendus sur ces régions au cours des prochaines heures.


Inondations, pluies et neige dans l'Atlantique

Plus à l'est, les conditions météorologiques s'améliorent lentement dans les provinces maritimes. Lundi, une tempête de neige et de pluie a provoqué des inondations et d'importantes pannes d'électricité au Nouveau-Brunswick, à l'Île-du-Prince-Édouard et en Nouvelle-Écosse, où plus de 50 000 abonnés ont été privés d'électricité au plus fort de la tempête.

Tous les traversiers ont été gardés à quai et la circulation e été perturbée par les fortes rafales de neige mêlées de pluie sur le point de la Confédération.