•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Plan d'action économique d'Ottawa aurait eu peu d'impact

Kevin Page, directeur parlementaire du budget

Le directeur parlementaire du budget Kevin Page

Photo : La Presse canadienne / Fred Chartrand

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2010 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le plan de relance du gouvernement fédéral de plusieurs milliards de dollars n'aurait pas contribué à la création d'emplois comme le gouvernement l'espérait, selon le directeur parlementaire du budget, Kevin Page.

M. Page a tenté d'évaluer l'impact du Plan d'action économique du Canada sur la création d'emplois dans les municipalités qui ont bénéficié du Fonds de stimulation de l'infrastructure, en commandant un sondage, l'été dernier.

Les conservateurs ont longtemps vanté les mérites de leur plan d'action, affirmant qu'il contribuerait à sauver des milliers d'emplois lors de la récession.

Mais le directeur parlementaire du budget a découvert que les bénéficiaires des fonds distribués dans le cadre du programme n'ont pas été témoins d'un tel succès.

Dans le sondage mené pour le directeur parlementaire du budget, seulement 33 % des municipalités qui ont bénéficié du Fonds de stimulation de l'infrastructure ont noté une hausse de l'emploi. En revanche, 43 % d'entre elles ont indiqué qu'elles n'avaient pas observé d'impact et 21 % ont noté une baisse de l'emploi.

Les entreprises du Nouveau-Brunswick et des Territoires-du-Nord-Ouest sont plus nombreuses à observer une baisse du chômage grâce au programme fédéral. Celles de l'Alberta, du Manitoba et du Québec le sont moins.

Cette étude a été menée auprès de 644 entreprises qui ont répondu à un questionnaire. La marge d'erreur est de 2,2 %, 19 fois sur 20.

Par ailleurs, M. Page doit comparaître jeudi au Comité permanent des opérations gouvernementales et des prévisions budgétaires de la Chambre des communes.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !